C'est superflu

- Nous avons déjà RMG (Revenu Minimum Garanti), chômage, salaire minimum, allocation pour enfants, ...

+ Le revenu de base inconditionnel (RBI) a des avantages importants (Cf page Argumentation/Avantages)

Aidons uniquement ceux dans le besoin (sélectivité sociale)

- L'Etat ne doit pas gaspiller de l'argent pour les riches et ceux avec un revenu confortable.

- Ceci faciliterait le financement.

+ Le revenu de base inconditionnel (RBI) a des avantages importants (Cf page Argumentation/Avantages).

+ Avec le RBI on peut réduire d'autres dépenses de façon équivalente. P.ex. RMG et allocations pour enfants remplacés complètement par le RBI, les salaires et pensions des fonctionnaires sont réduits du montant du RBI, l'employeur peut réduire les salaires du montant du RBI, ...

+ Si on touche le RMG ou le chômage il n'est pas intéressant d'accepter un emploi mal rémunéré ca le RMG / Chômage est réduit et on n'a pas d'avantage financier d'accepter un tel emploi. Le RBI est payé encore intégralement si on accepte un travail rémunéré.

Le Revenu de base inconditionnel (RBI) est trop coûteux

+ Il existe différents modèles pour le financement. Certains essaient de prouver avec des modèles simplistes de prouver que le RBI est trop coûteux. Ce qui compte est de voir qu'il existe déjà des modèles prometteurs et qu'il sera sans doute possible de mettre en place une solution qui fonctionne.

+ Il faut tenir compte des réductions de dépenses possibles grâce au RBI.

+ Le revenu de base a un impact positiv sur l'économie (Cf page Argumentation/Avantages) et donc sur la base imposable.

+ La majorité des personnes ne toucheraient pas (significativement) plus d'argent qu'aujourd'hui (si on réduit certaines dépenses de façon équivalente).

+ Le RBI a des avantages très importants. Un coût même significatif est donc acceptable.

+ Le RBI peut être introduit progressivement. P.ex. augmenter le montant progressivement ou faire bénéficier successivement d'autres groupes (invalides, chômeurs, enfants, étudiants, pensionnés, ...). Ceci permet de vérifier que l'impact sur le budget de l'Etat est modeste voire positif ou si nécessaire d'ajuster le modèle de financement.

Le RBI engendrait une pénurie extrême de main d'oeuvre

- Les gens ne devraient plus travailler pour vivre dignement. Une partie (importante ?) des personnes ne travailleraient plus ?

+ Déjà aujourd'hui les gens prestent plus d'heures de travail gratuit que de travail rémunéré (au foyer, pour des associations, ...). Le salaire n'est pas la seule raison pour travailler (et certainement pas la meilleure).

+ Peu de personnes sont satisfaites avec le minimum. Ils veulent plus que le RBI et sont prêts à accepter un travail rémunéré.

+ Lors d'enquêtes la majorité des personnes déclarent qu'ils continueraient à travailler s'ils toucheraient le RBI (ou gagneraient une somme colossale à la lotterie).

+ Ceux qui refuseraient un emploi rémunéré seraient en majorité prêts à fournir contribuer à notre société (au foyer, via des associations, art, recherche, engagement politique, ...).

+ Le progrès technologique permet de produire assez avec (beaucoup) moins de main d'oeuvre.

+ Ceux qui travaillent sans être obligés sont en général (très) motivés. L'employeur leur offre de bonnes conditions de travail. Ceci augmente la productivité et nous produisons assez en moins d'heures.

+ Aujourd'hui de nombreux employés et fonctionnaires ne sont pas (suffisemment) motivés et travaillent mal. Ils ont une productivité mauvaise voire négative. Il serait bénéfique s'ils arrêteraient leur travail actuel et feraient quelque chose qu'ils aiment faire.

+ Ceux qui se contentent du RBI consomment moins et freinent ainsi la destruction de notre environnement naturel.

C'est du communisme ?

Le communisme a échoué car

  • Pouvoir absolu des représentants du peuple.
  • Bueaucratie exagérée
  • Répression de l'initiative privée et de la liberté

Le revenu de base inconditionnel (RBI) est nettement mieux que le communisme

  • L'initiative privée est facilitée
  • Chacun peut gagner autant qu'il veut
  • Le RBI réduit la bureaucratie
  • Le RBI augmente significativement la liberté

Tourisme social

- Nous ne pourrons plus freiner l'immigration.

+ C'est un problème existant. Les solutions actuelles devraient être tout aussi efficaces dans un futur avec RBI.

+ Nous devrions introduire le RBI en parallèle dans tous les pays de l'Union Européenne. Si le RBI s'avère bénéfique dans l'UE les autres pays vont suivre l'exemple.
   On pourrait aussi l'introduire en premier lieu dans les pays pauvres.

+ Il serait avantageux d'utiliser le RBI comme modèle pour l'aide au développement. Cf projet pilote en Namibie.

Jalousie

Ceci est le principal problème.

Chacun connait des personnes qui ne devraient pas bénéficier du RBI (le voisin, les étrangers, les jeunes paresseux, les capitalistes, ceux qui n'ont jamais "travaillé", ...
C'est la raison fondamentale pour laquelle le revenu de base inconditionnel (RBI) est inaccepable.

Comme ceci n'est pas un "bon" argument, on avance d'autres (semblants) d'arguments pourquoi le RBI ne pourrait pas fonctionner.

Un impôt négatif serait préférable

Un impôt négatif finance uniquement la différene jusqu'au revenu de base. Ceci est nettement moins coûteux et donc plus facile à réaliser. Ceci élimine la pauvreté.

Ceci a cependant comme conséquence qu'il n'est plus rentable d'accepter des travaux si on ne gagne pas (nettement) plus que le seuil du revenu de base. L'impôt négatif rend surtout le travail non déclaré très attractif.

Avec le RBI chaque travail rémunéré est financièrement intéressant car le RBI n'est pas réduit si on a un autre revenu.

Le revenu de base inconditionnel (RBI) a d'autres avantages importants (Cf page Argumentation/Avantages) comme réduction de la bureaucratie, impact positif sur l'économie, ...

 

FaLang translation system by Faboba